@pylapp Mouai mouai
 je sais pas trop. Autant ne pas utiliser de logiciel fermé.

Compter sur des Ă©diteurs pour opensourcer leur code faut pas trop rĂȘver. Et puis c’est pas parceque le code est d’un coup dispo quelque part qu’il sera dans un Ă©tat exploitable, les Ă©diteurs pousseront des updates bidons. Les devs vont pas magiquement se mettre Ă  patcher tous les softs non mis Ă  jour (les devs magiques n’existent pas, hein macron).

Pourquoi ne pas juste abandonner les logiciels proprios (avant mĂȘme qu’ils ne soient dĂ©prĂ©ciĂ©s) ? Ouai je rĂȘve aussi.

@lord c’est pas le sujet en fait.

Oui idĂ©alement si on n’a pas de logiciels propriĂ©taires le problĂšme serait rĂ©solu.

Mais la question de libérer le code source de projets morts se pose pour beaucoup de choses. Par exemple, les jeux vidéo, les vieux OS, les firmwares de nos appareils, etc.

Ainsi on pourrait toujours profiter de ces logiciels et garder le matĂ©riel au lieu d’en changer. On s’épargne le fait de jeter quelque chose qui fonctionne.

@pylapp Dans le cas des jeux vidĂ©os c’est de plus en plus compliquĂ© : la plupart des jeux utilisent dĂ©sormais des middlewares qui ne sont pas fait par les devs du jeu. Donc libĂ©rer le code source du jeu sans libĂ©rer ça c’est pas forcĂ©ment suffisant.

Pour les firmwares c’est compliquĂ©, combien de personnes changeront le firmware de leur tĂ©loche/appareil photo/tĂ©lĂ©phone portable ? DĂ©jĂ  le nombre de personne ayant conscience que c’est possible est restreint, le nombre de personne voulant le faire l’est encore plus, le nombre de personne sachant le faire encore plus. Et il faudrait encore que des devs souhaitent reprendre la maintenance de ces firmwares


Et encore une fois, c’est espĂ©rer que des devs bĂ©nĂ©voles veuillent bien s’atteler Ă  du code qu’ils ne connaissent pas, qui n’a pas Ă©tĂ© prĂ©vu pour ĂȘtre ouvert et qui ne sera trĂšs probablement pas documenté 

Encore une fois, espĂ©rer que l’ouverture de code alors que le dev initial ne l’a pas prĂ©vu ni mĂȘme voulu n’apportera probablement pas grand-chose en dehors de rares cas de logiciels ultra populaires (et dans ces cas lĂ , il y a fort Ă  parier que l’éditeur fasse de fausses mises-Ă -jour).

@lord @pylapp

Il y a tout un axe qui n'est pas abordĂ© et qui me semble intĂ©ressant : la possibilitĂ© de recycler tout ce code.
Car pour les questions de firmware etc, ça peux faire avancer la rétro-compatibilité d'autres OS. Sur les softs pareil, tel soft qui marche vachement bien et qui n'a pas été reproduit ailleurs est discontinued ? Si le code est open sourcé, ça rends possible des forks partiels/complets.

Pareil pour les Backdoor. Et j'en passe.
1/2

@lord @pylapp

In fine, ce n'est pas important qu'il y ai vraiment des personnes qui maintiennent à jour ces softs. Ce qui est important c'est que cette connaissance soit disponible et que la possibilité de mettre à jour les soft existe.

2/2

Follow

@vitria @lord @pylapp La publication de tous les codes sources de tous les appareils et aussi les logiciels non liĂ©s Ă  des appareils devrait ĂȘtre obligatoire, point. Ceci rĂ©troactivement.

Je rigole déjà pour le cas des voitures. :troll:

Aussi on aurait moins de codes sources pourris et moins d'objets connectés inutiles. :)

· · Tusky · 0 · 0 · 1
Sign in to participate in the conversation
Tooting.ch

Generic Mastodon instance hosted by the FairSocialNet association.